TV HEAD Preloader

Vesperine – Espérer sombrer

Vesperine  – Espérer sombrer

 

En ce moment, je suis très positif dans mes avis sur ce que j'écoute, peut-être l'annonce de la fin de "Slayer" qui fait ressortir mon côté hippie ? Allez savoir pourquoi, car je suis de bonne humeur même en écoutant de la musique de dépressif, ce qui me surprend pas mal, je vous l'avoue.
Car, oui, question "musique pour types déprimés", "Vespertine" se pause là.

Leur premier album, "Espérer sombrer", sortir presque quatre ans après leur EP trois titres " Parmi les autres", est sombre et poisseux. J'y retrouve du "Time to burn" croisé avec du "Tannen" dans une violence et une colère salvatrice qui ne se détache pas des clichés du genre, mais fais ressentir une certaine forme de sincérité.
L'album est vraiment bon, soutenu par une production à la fois lourde, mais parfaitement limpide, mais il manque quelque chose pour sortir du lot. Il manque une personnalité propre au groupe, car rien ne les démarques de ce qui se fait déjà.

Bon, petit coup de gueule et je fais mon puriste à la con, mais par contre les gars, je vous félicite, vous venez d'intégrer la liste des groupes qui ne savent pas quel style de musique ils jouent... Le post hardcore, c'est "Fugazi" ou "Glassjaw", pas "Amenra", "Culte of luna" ou vous ! Ce serait bien de ne plus le confondre avec le Sludge un jour, bordel ! Les deux styles non pourtant rien à voir...

 

Guillaume