TV HEAD

Des rocs - A real good person in a real bad place

C'est toujours triste quand un album commence bien et s'éffondre rappidement...
Quand les premiers titres nous font croire aux meilleurs et vendent du rêve, mais que les suivantes ne suivent pas et surprise, c'est le cas pour "A real good person in a real bad place", le nouvel album de "Des rocs".

L'album s'ouvre avec "Tick", titre au relent de garage rock au son bien crade qui sens bon le rock des années 90 façon "Girls against boys", avec une certaine puissance, mais à la fin un peu abrupte.
"Why why why" enchaîne avec brio et fusionne se son avec des influences "Muse", mais période des deux premiers albums, le tout avec une grande efficacité et vient le reste de l'album.


Après un petit entracte avec "Beak beak beak" comme simple interlude, on perde en énergie, même si on garde se sont distordue, mais on passe vers une pop assez fade et déjà entendu.
C'est un peu l'évolution de "The gossip" avec "A joyful noise", mais beaucoup plus tôt dans sa carrière.
Au final, à part quelques fulgurances comme sur "Hanging by a thread", qui avait du potentiel, on est plus dans du formaté pour passer à la radio.
Ce qui n'était que de simples influences virent au plagia avec le retour de "Muse" sur "The devil inside".


Au final, c'est dommage de voir "Des rocs", qui avait les moyens de faire quelque chose de bien se réduire à sortir un album formaté ou le travail sur le son ne suffit pas à donner de l'ampleur à des compositions formaté et assez fade.


Bio