TV HEAD

headcharger

- Guillaume : Bonjour.
Comme toutes interviews, on va commencer par la question un peu bateau. Pouvez-vous nous présenter le groupe ? Comment vous vous êtes rencontré, quelles sont vos influences, comment est venue le nom...


- Romain : Alors, le groupe HEADCHARGER existe depuis maintenant un peu plus de 5 ans (auparavant, on s’appelait DOGGYSTYLE, mais on a préféré changé de nom…, nos débuts remontent donc réellement à 1997). Nous sommes 5 : Séb au chant, Guillaume à la batterie, David et Antony aux guitares, et moi à la basse ! On se connais tous depuis très longtemps, ca doit faire une bonne vingtaine d’années, un groupe de potes quoi ! En ce qui concerne nos influences, alors là, c’est assez varié… certes, on est tous des rockeurs, mais chacun a ses musiques privilégiées (du gros métal, à la pop, en passant par le rap, le rock 70’…), ce qui fait notre zic’. On pratique une musique énergique, c’est en gros une sorte de metal rock’n roll, avec quelques relents de hardcore et de rock !


- Guillaume : Comment vous sentez-vous à quelques jours de la sortie de votre nouvel album « The end starts here ». Impatient de défendre cet album sur scène ?


- Romain : Evidemment, on est tous très excités et impatients que ce nouvel album sortent enfin (ce qui va arriver très vite, le 25 janvier 2010). Mais ca va, on gère… on profite de cette période plutôt calme pour bosser le set que l’on fera en concert : les arrangements entre les morceaux, on réfléchit aux meilleurs morceaux à intégrer dans cette set list, pour bien représenter nos 3 albums avec le nom HEADCHARGER. On peaufine tout quoi… c’est très important pour nous de proposer des concerts homogènes, pro… c’est avant tout par respect pour le public que l’on bosse autant (et parce que l’on est aussi très perfectionnistes !!!).


- Guillaume : Comment s'est passée la création de l'album ? Que ce soit la composition, l'enregistrement, le mixage...


- Romain : On a commencé à bosser sur de nouvelles compositions pendant la tournée de notre précédent album « watch the sun ». On a toujours des idées que l’on enregistre chez nous, et que l’on met en commun en répét’, donc on s’est jamais vraiment arrêté de composer… Début 2009, on a pré maquetté en gros 18 morceaux, afin de tout mettre à plat, histoire de voir ce qui nous plaisait, et donc, ce qui ne nous convenait pas… Ca permet de faire un premier tri, avant de rentrer en « vrai » studio ! En avril 2009, nous sommes donc rentré en studio (au Studio de la Souleuvre, près de chez nous à Caen) avec 14 titres, que nous avons enregistré. On a pris beaucoup de temps (un mois environ) pour les enregistrés. On a tous fait par nous même, c’est antony (un de nos guitaristes et qui est fondateur de ce studio) qui était aux manettes… On a pu faire d’autres arrangements, et changer des choses de ci de là ! Courant mai 2009, toujours dans ce studio, on a fait le mixage avec Guillaume Doussaud (qui est aussi fondateur du studio, mais aussi notre ingé son en live) pendant en gros 3 semaines… Et à partir de là, on a choisit la tracklist, et du coup, on gardé 13 morceaux (on s’est gardé un titre sous le coude, en inédit, pour les compilations…). On a bien bossé, et on est réellement fier de tout ce travail accompli : et voilà, l’album « the end starts here » est fini et prêt à sortir !!!


- Guillaume : Comme pour « Watch the sun », vous avez confié la création de l'artwork de « The end starts here » à Mathieu, le chanteur de Babylon pression ?


- Romain : Et ouais, on ne change pas une équipe qui gagne… Mathieu est un super graphiste, il bosse vite, très bien, et il a complètement assimilé notre état d’esprit ! C’est vraiment génial de bosser avec lui !!! Il nous a toujours proposé des artwork qui nous convenaient à merveille. Donc, y’avait pas de raisons de changer.

 

- Guillaume : La nouvelle est tombée depuis quelques jours concernent votre booking, vous quittez Coriace pour rejoindre New track ?


- Romain : C’est bien ca… C’est vraiment tout frais, on a eu l’info ce week end (le samedi 9 janvier pour être précis) ! On quitte coriace booking, avec qui on a bossé plus de 4 ans, et je tiens à dire, qu’ils nous ont vraiment amené vers le plus haut, on a été très fiers de bosser avec eux, malheureusement, ils avaient moins de temps pour le booking, donc on a cherché à droite et à gauche, et finalement, NEW TRACK PRODUCTIONS nous ont proposé de bosser pour nous ! C’est génial, car on intègre un catalogue de groupes, parmi les plus gros en France (dans le gros rock qui tache bien sûr !!!) comme MASS HYSTERIA, AQME, UNCOMMONMENFROMMARS, PUNISH YOURSELF, WATCHA, SIDILARSEN… On est très honoré de ca !!! Préparez vous, car le bitume va chauffer sous les roues de notre camion !!! eheh. Ce qui est cool aussi, c’est que l’on connaît déjà les personnes qui bossent chez new track (stéf et fabristi), ainsi que mal des gars des groupes… On va pas se sentir à l’écart !!! Ca s’est top.


- Guillaume : Changement de label aussi, finit Customcore records et bonjour 13 bis records.


- Romain : C’est pareil qu’avec NEW TRACK, on quitte customcore records qui nous a suivi et soutenu depuis les débuts… Mika a été un vrai moteur pour nous ! On ne le remerciera jamais assez pour tout ce qu’il a fait pour nous ! Un gros bosseur dans le milieu du hardcore/métal, mais avant tout un vrai pote. Mais, il avait moins de temps à nous consacrer (il bosse aussi chez season of mist distribution), donc on a cherché une autre structure de qualité ! On a démarché pas mal de labels, et c’est XIII BIS qui s’est montré le plus motivé pour nous développer et nous proposer un support de qualité… Dans ce cas aussi, on intègre un catalogue avec du gros lourd comme l’esprit du clan, loudblast, motley crue, nine inch nail, ziggy marlet, fiction plane… et bien d’autres en licence européenne !!! On avance, on progresse, c’est tout ce qui fait que l’on a encore la motivation, et que l’on est toujours là depuis plus de 13 ans (en prenant en compte nos débuts avec doggystyle)…

 

- Guillaume : Avec la sortie de l’album, vous devez penser à la tournée, mais envisagez-vous déjà d’autre projet à cour, moyen ou long terme ? Reprise de la composition, DVD live, tournée à l’étranger…


- Romain : Pour le moment, on pense surtout à la sortie de l’album, c’est le plus important à court terme… ainsi que les premières dates de tournée. Ensuite, on verra ce qu’il se passera ! Mais ce que l’on veut c’est tourner un max, promouvoir cet album « the end starts here » au maximum, et le faire connaître au plus grand public… Pour l’étranger on verra. On a intersection booking qui bosse pour nous en Belgique et sweet life pour la Suisse, donc, on va déjà aller (re)visiter ces 2 pays, pour le reste… comme on dit : wait and see !!! On continuera de composer bien évidemment, car on ne peut pas s’arrêter de bosser… on a toujours des idées qui nous traversent l’esprit, mais ça, c’est tout naturel chez nous !!!

 

- Guillaume : Au sujet d'Internet, comment abordez-vous ça ? Que ce soit sur le téléchargement (légale ou non), l’émergence des webzines que pour les nouvelles méthodes de promotion via le web 2.0 ?


- Romain : On ne va pas se voiler la face… internet a permis l’explosion de nombre de groupes de qualité !!! C’est un outil primordial pour se faire connaître sans avoir à payer des sommes monstrueuses, c’es une arme (parfois à double tranchant…), mais une arme très utile pour faire la promo de son groupe, et toucher dès le départ pas mal de monde !!! En ce qui concerne le téléchargement… c’est une autre histoire en fait ! Ca tendance à emmerder ceux qui gagne déjà beaucoup et ceux qui sont en recherche de promo, bah c’est plutôt avantageux, ca fait tourner le nom… Bon c’est vrai je fais un peu simple, mais bon, c’est à peur près ca dans la réalité !!! Perso, j’entends rarement les labels indé (qui on une vrai démarche pour développer les groupes, et donc le public suit en achetant encore des disques où en téléchargeant légalement des titres) se plaindrent de ca… Par contre, les gros labels qui brassent des millions qui crient au scandale, ça, c’est tout le temps… ils ont qu’à faire leurs CDs moins chers, et peut-être qu’ils en vendront plus… C’est la course au fric, malheureusement !!! Le truc le plus cool en fait, c’est les magazines internet qui poussent comme des champignons, il y en a plein, et pour tout les goûts. Chacun peut s’exprimer sur son style de prédilection, et faire découvrir un max de groupes… Tant mieux.


- Guillaume : Il y a des groupes qui, récemment, vous on mit une claque ? Quelles sont vos découvertes musicales de 2009 ?


- Romain : Y’a pleins de trucs… et comme je te le disais, dans le groupe, on a chacun nos affinités musicales ! Mais comme, c’est moi qui répond je vais te dire ce qui m’a explosé en 2009.
En vrac : le dernier CONVERGE, DOOMRIDERS, EVERYTIME I DIE, YEAR LONG DISASTER… en fait, y’en a trop, je vais rester sur ceux là ! Et pour la France… bah tu vois, hier j’ai écouté un nouveau morceau d’HANGMAN’S CHAIR, ca tue, y’a aussi SICKBAG, le dernier KICKBACK… et des groups de notre région comme AUSSITOT MORT, KARYSUN, SUGARTOWN CABARET, GUNS OF BRIXTON…


- Guillaume : Un dernier mot pour la fin ?


- Romain : Un grand merci à toi pour cette interview, et le temps que tu as consacré au groupe… Je te souhaite tout le meilleur pour cette nouvelle année qui commence.
Et aussi, comme c’est encore le moment, je souhaite à tous tes lecteurs une très bonne année 2010. On espère vous voir sur la route pendant notre tournée. Salut à tous.


Bio

Autres postes